Les riverains

Le peintre

Un jeune cycliste encapuchonné dans sa mante juste au corps jaune, des chaussures en tenue de gala, housse de technologies à bandes noires et ocres, grelots d'argent pour éviter les impurs chasseurs, emporte avec lui les seuls bruits qui perturbent le son régulier de l'écoulement de l'abat; puis, là-bas, à travers la brume, le raffut d'une motocyclette sur la Nationale 7...

Pas moyen de lire en route afin de rattraper du temps perdu ce jour-là, la pluie tombait par torrents, et la tramontane se jetait à pleins seaux dans la figure...

Je fis le chemin tout d'une haleine, et enfin, après quelques longues minutes de marche, j'aperçus devant moi le petit jardin de pierres et d'arbres au milieu desquels la maison de Pascal, le peintre, s'abrite de peur des ondes négatives car il est aussi voyant.

Voici la suite du cinquième chapitre des contes de Villa Rossa qui seront tantôt disponibles avec Saga, en ebook sur Store-dpFashion, la boutique de scripts et de livres électroniques à prix réduits des éditions dpFashion :

Pour consulter les Editions dpFashion, cliquez ici!

Merci à tous.