L'abbé du V120

- Je viens... Ah! ne m’en parlez pas, que je ne puis plus me tenir sur mes jambes, mon pauvre ami ... Je viens... Je viens de loin... Humblement vous demander... Si, par un grand coup du hasard... Vous n’auriez pas ici... Quelqu’un... Quelqu’un du V120...

- Ah! Grand feu de l'enfer, tu fais la bête ou quoi? Comme si tu ne savais pas que tout le V120 est ici! Tiens, laide corneille regardes, et tu verras comme nous les arrangeons ici, tes fameux Gaudinais...

Et je vis, dans mon plus profond désarrois, au milieu d’un épouvantable tourbillon de flammes éclatantes :

Le long Marius Tassin,— vous l’avez tous connu, mes frères et mes soeurs — Marius Tassin, qui se grisait si souvent de pastis, et si souvent secouait les puces à sa pauvre femme Marion, avant d'être hospitalisé ici.

Voici la suite du quatrième chapitre des contes de Villa Rossa qui seront tantôt disponibles avec Saga, en ebook sur Store-dpFashion, la boutique de scripts et de livres électroniques à prix réduits des éditions dpFashion :

Pour consulter les Editions dpFashion, cliquez ici!

Merci à tous.