L'abbé du V120

- Finalement, que voulez-vous, chère Madame, et que demandez-vous? Dit l’ange, au corps de rêve.

- Bel ange de Dieu, j'aimerais savoir, — je suis bien curieux peut-être,— si vous avez ici les Gaudinais.

- Les? ...

- Les Gaudinais, les gens de l'hôpital départemental du Luc... Parce que c’est moi, l'animatrice du V120, qui aide leur prieur.

- Ah! l’abbé Tadine et Carole, n’est-ce pas?

- Pour vous servir, monsieur l’ange.

- Vous dites donc V120...

Et le bel ange ouvre, puis feuillette son grand livre de cuir rouge, mouillant son doigt de salive pure pour que le feuillet glisse mieux...

Voici la suite du quatrième chapitre des contes de Villa Rossa qui seront tantôt disponibles avec Saga, en ebook sur Store-dpFashion, la boutique de scripts et de livres électroniques à prix réduits des éditions dpFashion :

Pour consulter les Editions dpFashion, cliquez ici!

Merci à tous.