Agonie des Bambous

La nuit, cela se gâta encore, du vent, de la pluie, comme aucun provençal ne l’avait jamais vue auparavant...

Le matin suivant, le vent tomba un peu, mais l'abat était toujours dans tous ses états, et avec cela une sacrée brume de coquin à ne pas distinguer un phare à quatre pas...

Ces pluies-là, on ne se doute pas comme c’est traître!

Mais cela n'explique pas tout, les bambous avaient rompu plusieurs pilotis dans la matinée; car, il n’y a pas d'averses qui tiennent, même fortes, sans une avarie, jamais la maison ne serait venu s’aplatir en bas de la route, si elle avait été bien conçue et construite.

Voici la suite du second chapitre des contes de Villa Rossa qui seront tantôt disponibles avec Saga, en ebook sur Store-dpFashion, la boutique de scripts et de livres électroniques à prix réduits des éditions dpFashion :

Pour consulter les Editions dpFashion, cliquez ici!

Merci à tous.


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :