Blog-dpFashion

Calendrier

« juillet 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Syndication

vendredi 11 juillet 2008

Vacances amoureuses


Vous faites souvent la connaissance d'une moitié potentielle pendant les vacances.

Vous êtes plus décontracté, et n'êtes pas jugé ou observé par votre entourage.

Le poids social et familial n'est plus sur votre dos. Vous pouvez sortir librement sans être épié.

Mais n'oubliez pas, que les hommes intéressants sont encore plus timides que les femmes.

Mesdames, si vous voulez rencontrer le mari potentiel, engagez la conversation la première!

Si vous lui plaisez, vous le saurez rapidement. Et pas seulement par la petite bosse que vous pouvez faire se dégager de lui!

Faites des choses ensembles. De la voile, du pédalo, des musées, des excursions, des meetings, des STS, des marches en montagne, ...

C'est à la faveur des activités que vous découvrirez vos points communs et plus si affinité!

Ce qui est dur et incontournable, c'est la séparation après les vacances.

Il est malheureusement rare que votre conquête habite dans votre quartier!

Bien sûr, il y a le téléphone, mais ce n'est pas le meilleur moyen de savoir si elle tient à vous, le bigophone étant le meilleur outil des menteurs!

Et puis, il y a toujours une personne pour venir vous embêter, ou pour poser des questions auxquelles vous n'avez pas envie de répondre.

Ecrivez. Les lettres ou les mails vous en apprendront bien plus sur les sentiments de votre moitié.

Et si elle s'arrête de vous écrire au bout de deux ou trois fois, vous serez fixé!

Vous n'aurez plus qu'à recommencer un cycle une nouvelle fois...


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

vendredi 4 juillet 2008

François Fillon

Si vous êtes un rêveur-mythomane, vous êtes aussi bavard Monsieur Fillon.

Vous racontez ce qui vous passe par la tête. Vous faites votre intéressant.

C'est, pour vous, une façon de combler une vie, ou une fonction, qui ne vous satisfait pas.

Le problème, c'est que les autres ne vous traitent pas de rêveur, mais de menteur.

C'est l'histoire du petit garçon qui criait au loup...

A force de raconter des cracs, personne ne vous croit plus quand vous dites la vérité.

Combattez votre penchant, il est mauvais. Ou libérez-vous, changez de fonction!

Par contre, votre imagination est riche et fertile. Alors, servez-vous-en.

Puisque vous aimez tellement raconter de belles histoires, écrivez-les!

Un écrivain n'est jamais traité de menteur...


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

Thème original par Stéphane Sulikowski - hébergé par Oxito