Blog-dpFashion

Calendrier

« avril 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Syndication

vendredi 25 avril 2008

Jean-Marie Cavada

Rien n'est jamais bien ou beau avec vous Monsieur Cavada.

Avec vous, la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

La purée de la cantine n'est pas assez salé ou l'est trop, le président du Modem est nul, votre nouveau costume est rêche et vos vacances à la mer ont été catastrophiques.

Allons bon, vous voilà avec jupiter en scorpion...

Qu'est-ce que vous avez à râler et maugréer tout le temps?

Autant vous prévenir, si ce n'est déjà fait, que vous allez vous mettre tout le monde à dos.

Cela vous fera une nouvelle raison élémentaire de vous plaindre.

Essayer donc de positiver et de voir la vie du bon côté.

Quand il pleut, vos cheveux sont mouillés, certes, mais la pluie donne la symbiose et fait pousser les fleurs...

Et si vous n'aimez pas les fleurs non plus, vous ferez très certainement, un grand ministre des armées!


vendredi 18 avril 2008

Normalité

Si nous avons souvent peur d'être aliéné, nous avons sutout terriblement peur d'être différent, pas comme les autres.

La normalité nous hante aussi profondément qu'un fantôme écossais dans son manoir.

Telle femme qui grossit chaque jour se ronge les sangs et en fait tout un drame.

Telle autre, qui semble vieillir trop vite se réfugie dans le sport et les crèmes anti-rides.

Un homme qui a de jolis traits fins s'inquiète, craignant d'être homosexuel, transsexuel, ou je ne sais quelle autre bête sodomite imaginaire.

Un autre, à l'allure plus virile, s'affole à l'idée qu'il ressemble peut-être à un orang-outang, tant il lui semble être poilu.

Les femmes se regardent les seins, se demandent pourquoi leur sein gauche est plus beau que le droit.

Les hommes se mesurent le pénis, angoissés de savoir si il est dans les normes.

Alors qu'il y a de gros et de petits seins, de gros et de petits sexes, exactement comme il y a de gros et de petits nez...

De toute façon, la nature a tout prévu, une femme rat ne peut aller avec un homme éléphant et vis-versa.

Nous sommes tous bellement différents, et c'est ce qui fait le charme de la vie.

Il n'y a pas de norme à proprement dite, le communisme et le normalisme sont anti-naturel.

Nous avons des cartes différentes dans notre jeu, et c'est à nous de nous en servir au mieux pour vivre en harmonie.

Mais c'est ainsi, chacun s'inquiète... et ne trouvant personne à qui parler, tourne et retourne ces questions dans sa tête, jusqu'à en devenir, pour certains, vraiment aliéné.


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

vendredi 11 avril 2008

Cordon

Enfants du marketing de réseaux prenez garde, en grandissant dans l'institution MLM, à ne pas faire, avec votre sponsor directe, de l'opposition systématique du type : "Je dis blanc parce que tu as dit noir."

D'abord parce que cela devient épuisant et intenable à la longue.

Ensuite, parce que cela se termine souvent en phrases incendiaires ou humiliantes, que vous regrettez l'instant d'après.

Comme tout être social et raisonné, vous culpabilisez naturellement devant vos actes sacrilèges.

N'êtes-vous pas en train de déboulonner la statue que vous aviez autrefois adorée?

Et l'angoisse s'inscrit fièrement au rendez-vous.

Enfin, et surtout, parce qu'agir seul dans le but d'ennuyer l'autre, c'est encore lui rester aliéné.

Pensez exactement le contraire de ce que pense son sponsor, ce n'est toujours pas penser librement!

Pour se détacher vraiment de lui, il vous faut couper le cordon, suivre d'autres formations, voir d'autres réseaux.

Agir perpétuellement contre lui, c'est, somme toute, lui rester inconsciemment attaché.

De toute façon, il est inutile de vous inquiéter, lorsque vous aurez réussi, si sa formation a été bonne et si son activité est vraiment compétitive, vous finirez bien, un jour ou l'autre, par revenir vers lui.

C'est automatique!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

vendredi 4 avril 2008

Lunettes

Mets tes lunettes pour regarder la télévision.

Mets tes lunettes pour travailler sur l'ordinateur.

Mets tes lunettes pour conduire!

Bon sang, vous les haïssez, ces satanées lunettes!

Et dès que plus personne ne fait attention à vous, vous les enlevez...

Pourtant, vous en avez vraiment besoin.

A partir d'un certain âge, la vue ne se stabilise plus et ne peut que se dégrader!

En plus, comme si cela ne suffisait pas, il faut surveiller son évolution de près, car il y va de votre santé.

Si vous avez des maux de tête, c'est sûrement que vous ne voyez pas bien ou que vos lunettes ne sont plus adaptées.

Vous pouvez aussi avoir d'autres troubles endiablés, comme des pertes d'équilibre, ou cette bizarre manie de vous cogner partout.

Pour le moment, vous ne pouvez plus porter de lentilles.

Votre budget ne cesse de diminuer et les verres de contact ne sont toujours pas remboursés par la sécurité sociale.

Si vous devez changer vos lentilles fréquemment, il ne vous reste plus qu'a gagner au loto, ou à épouser une star!

Qui plus est, il faut être très soigneux lorsque vous portez des verres de contact.

Les risques d'infection sont réels, et vous avez rarement le temps d'entretenir vos lentilles comme il le faudrait.

En attendant que les choses évoluent, choisissez des montures sympas, qui ne vous mangent pas le visage, et qui vous donnent un côté intellectuel avancé.

Après tout, il y a des personnes à qui les lunettes vont très bien!

Pensez à François Hollande...


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :