Blog-dpFashion

Calendrier

« mars 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Syndication

jeudi 27 mars 2008

De Sarnez

Pour vous Madame De Sarnez, un seul mot d'ordre : toujours prête!

Vous ne laissez aucune minute de répit, ni à vous, ni aux autres.

Pas moyen de s'asseoir tranquillement pour converser.

Vous sortez votre tricot, ou les cartes postales que vous envoyez à vos électeurs.

C'est votre bon côté : vous vous dévouez.

Malheureusement, vous harcelez trop souvent la population pour qu'elle signe vos propos, ou qu'elle se donne les moyens de créer une nouvelle politique.

On vous pardonne parce que vous êtes, malgré tout, fort sympathique.

Mais vous fatiguez l'affluence à toujours vouloir faire quelque chose.

Prenez le temps de souffler et choisissez vos causes à défendre.

Mieux vaut s'investir à fond dans deux ou trois, que cent n'importe comment.

Composez, et vous serez une ministre des affaires sociales idéale!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

jeudi 20 mars 2008

Léotard

La franchise en tout et pour tout! Avec vous, tout est effectif Monsieur Léotard.

L'affluence vous a pourtant prévenu : toute vérité n'est pas bonne à dire.

Mais pour vous c'est un devoir, la bourgeoisie française n'est-elle pas terriblement sotte?

Si la nouvelle coiffure de votre voisine vous fait penser à un chou farci, vous le lui dites en croyant sincèrement lui rendre service.

Seulement voilà, il y a la manière de dire les choses, et vous ne faites pas dans la dentelle.

Cependant, malgré tout, vous avez du bon et une fantastique intelligence.

Votre avis est sollicité, car il est facile de vous faire confiance.

Mais apprenez à nuancer vos jugements, car vous êtes souvent péremptoire et angoissant.

Bien que vous soyez souvent prémonitoire, n'oubliez pas que vous n'avez pas toujours raison.

Abandonnez le tutoyement des sommaires, et vous serez un ministre l'enseignement supérieur et de la recherche idéal!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

jeudi 13 mars 2008

Désarroi

L'institution MLM est très conservatrice. Il faut donc malheureusement faire avec.

Puisqu'elle ne raisonne que par contrôles, sanctions, qualifications, achats, ventes et grades, il vous faut vous adapter.

Vous verrez, que somme toute, il est possible de trouver satisfaction à jouer intelligemment à ce jeu, même si il s'agit parfois d'un jeu imbécile avec des promotions érronées.

Mais attention à ne pas prendre pour argent comptant, le jugement que vos up lines portent sur vous!

Ce n'est pas parce qu'un directeur vous répète que vous êtes nuls, que vous l'êtes réellement.

Ne mélangez pas tout dans votre désarroi.

Vous êtes simplement nul pour l'apprentissage de la vente, ou nul à ingurgiter les formations telles que ce directeur-là les dispense.

Ce n'est pas vraiment la même chose.

Vous avez certainement bien des qualités qu'il n'est pas capable de juger.

Vous l'avez sans doute d'ailleurs remarqué avec certains de vos confrères, catalogués comme cancres.

Vous qui les connaissez, vous savez que cela ne les empêche pas d'avoir des qualités humaines que peu de up lines ont, d'être des amés formidables et souvent même, de finir dans les hautes sphères!


jeudi 6 mars 2008

Les petits

Avec les petits, vous pouvez exercer facilement votre autorité.

Mais faites attention à ne pas trop crier et resplandir.

L'affluence risque d'intervenir et vous en ferez les frais.

Il est cependant vrai, que souvent la nation vous les colle, en vous disant que vous êtes un mentor et que c'est à vous de vous en occuper.

C'est rarement aisé, du coup, c'est très tentant de jouer au père des pauvres, ou à l'écolier, en ayant l'excuse de distraire ou de développer les petits.

Vous pouvez même vous payer, pour pas un sous, des parties de franche rigolade sur leur dos.

Et pour peu que vous soyez sympathique, ils risquent même de vous idolâtrer.

Mais faites attention à ne pas trop tomber dans la facilité, quand la nation à besoin de vivre et de s'éclairer, la chute est fatale et méritée!

Permettez-leur de consommer et ils dégageront de votre chambre quand vos maîtresses sont là.

Une chose importante avec eux : il faut toujours tenir ses promesses.

Ils n'oublieront pas que vous devez les amener à des réductions fiscales et à des technologies renouvelables.

Si vous ne le faites pas, ils peuvent parfaitement vous rendre la vie infernale, notamment en multipliant les mouvements sociaux.

Méfiez-vous. C'est toujours vous qui serez responsable.

Faites votre travail, agissez de façon réfléchie et vous vous entendrez comme larrons en foire...


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :