Blog-dpFashion

Calendrier

« octobre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Syndication

jeudi 25 octobre 2007

Internet

Voilà qu'Internet apparaît avec son vrai visage, qu'il prend de l'importance dans les conversations et dans les têtes, qu'il envahit toutes les relations, modifiant les équilibres qui s'étaient instaurés.

Car, avouez-le, vous étiez plus tranquille de ce côté-là devant votre poste de télévision, profitant pleinement de votre statut de spectateur passif.

Les hommes, vous étiez même de vrai mômes, des kids purs et durs devant vos parties de rugby endiablées, vos playstations, et vos héros des journaux télévisés.

Vous aviez trouvé votre place et vous étiez en paix avec vous-mêmes et l'univers familial.

Pour les femmes, toujours plus rêveuses, Friends avait sonné l'heure des bouleversements.

Certaines étaient déjà réglées comme du papier à musique avec les horaires Télé, et avaient doné de vraies formes féminines au canapé du salon.

Les écrans avaient doucement fait leur apparition en sourdine.

Mais voilà, que maintenant Internet devient l'affaire de tous, et pas seulement, celle d'individus un peu spécifiques, mélange granuleux de scientifique et d'écrivain.

Il faut publier! Certains tchatchent. Sabrina a rencontré Hervé. D'autres matent. Pierre passe toute sa journée devant des hotêsses au seins nus plus ou moins rondes.

Les histoires de vies racontées sur Internet se font de plus en plus nombreuses et pressantes.

Et tous de se demander en coeur : serons nous capable de publier?

La publication devient un challenge, renforcé encore par le prestige médiatique qu'a acquis le Web depuis ces dernières années.

Serai-je capable de séduire les internautes, de les aider, de leur carresser les sens et, plus tard, d'être reconnu comme un vrai éditorialiste?

Tout cela ressemble fort à une mission pour Indiana Jones, et je n'ai pas l'âme d'un super-héros.

Ce n'est pas non plus le genre de chose qu'il est facile d'apprendre dans les livres.

Pour vous y retrouver, vous avez les modèles de webmasters qui ont réussi, ceux que vous lisez le plus souvent (merci pour moi!), les émissions spécialisées, les sites communautaires et les films américains pour le moins parodiques.

Mais est-ce bien là des modèles à l'échelle du réel?

Blogueur, serai-je vraiment comme Keanu Reeves dans Matrix ou comme Meg Ryan dans Vous avez un message?

Si c'est réellement cela que nous réserve la vie virtuelle, va falloir que je mette sans tarder mon ordinateur au body-building!

Il faut bien le reconnaître, les médias traditionnels ne sont pas le bon endroit pour trouver des modèles à l'échelle de l'internaute, ni même humaine.

Ok pour devenir Batman ou Ppda, mais à condition que quelqu'un me dise d'abord, comment je fais pour voler dans les nuages en pianotant saintement sur mon pc portable!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

mercredi 17 octobre 2007

Reconversion

Notre monde moderne a inventé un nouvel âge : l'âge de la reconversion.

Si c'est une période d'effervescences, c'est aussi, n'en doutons pas, une époque formidable.

Jamais les découvertes et les expériences que nous réalisons durant cette étape, les passions et les enthousiasmes que nous nous découvrons durant cette couchée, n'auront autant de poids ni de force au cours des autres parts de notre vie.

Tout y est vécu à la puissance dix.

Premiers chômages prolongés, premières assistantes sociales, premiers formateurs, premières heures d'orientation...

Tout est neuf, tout est nouveau, tout est riche de sens et de lumière. Vous croquez la vie à pleines dents!

Vous n'avez plus de travail, plus de famille. Et c'est tant mieux! Cela vous laisse libre pour mille possibles.

Vous voilà comme le petit garçon à vélo, qui enlève pour la première fois ses roulettes, et qui se retrouve propulsé avec panique sur une nouvelle route, loin de papa-maman.

Et c'est pas si mal! Car si cela fiche les chocottes, cela donne aussi de délicieux frissons et procure d'intenses émotions...

Cette fameuse reconversion, dont nous souhaitons souvent avec amertume sortir au plus vite, est finalement un moment irremplaçable de la construction de notre personnalité.

Elle peut se révéler l'une des plus belles périodes de la vie, si nous osons la prendre à bras-le-corps, si nous nous avisons à la vivre passionnément, plutôt que d'attendre frileusement que cela ne se passe.

De toute façon, si vous vous attendez à ce qu'une bourse pour l'emploi, vous trouve un travail qui vous correspond, vous pouvez toujours attendre longtemps!

Osez, et le travailleur que vous mettrez sur orbite sera, j'en suis persuadé, quelqu'un d'avantageux pour tous!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

mercredi 10 octobre 2007

Crise

C'est vers la quarantaine que tout commence, lorsque vous faites brusquement le saut, passant du salariat à l'indépendance...

Revoyons le début du film, même si il est sur l'instant douloureux!

Vous étiez peinard et tranquille dans une société sans soucis, avec le même chef tout au long de l'année.

Peut-être même étiez-vous dans une entreprise communale, dans un petit village, avec juste la rue à traverser pour rentrer à la maison, et des collègues ou clients qui vous suivaient depuis la maternelle.

Et vous voilà pour cause de fermeture, ou d'âge trop avancé, soudain propulsé dans une petite structure libérale : l'entrepreneuriat, ou si vous préférez, l'artisanat, la première entreprise de France.

Fini l'interlocuteur unique, voici une bonne centaine de visages et de noms à se rappeler, voici des lieux de travail qui changent quasiment sans arrêt.

Où je vais, ce matin? A Toulon? Non à Brignoles, dans le bâtiment B au quatrième étage de...

Vous qui aviez pris les fiches associées à Toulon, c'est raté!

Voilà le type de turbulences que vous vivez tous les jours depuis que vous êtes entré dans le monde de l'émancipation.

Vous voici avec plus de combativité, et surtout plus personnalité, ce qui a des avantages, mais aussi des inconvénients.

Il faut se prendre excellemment en charge. Et avouez que vous n'en aviez pas vraiment l'habitude.

Bref! Vous êtes sorti d'un cocon, rien n'est plus facile que de suivre une culture d'entreprise, pour un nouvel univers, qui n'est point de tout repos.

Dans votre nouvelle situation, le monde alentour, vous le sentez, se fait plus comminatoire.

Il y a des petites entreprises qui se font méchamment bousculer.

On entend parler, ici ou là, de racket fiscal, de corruption et de suicides!

Vous découvrez, malgré vous, des réalités que vous ignoriez et dont vous vous seriez bien passé.

En route pour la boîte!


Pour acheter les produits ou devenir distributeur :

Thème original par Stéphane Sulikowski - hébergé par Oxito